Kategorier
telegraph dating gratuit

Le temoignage de Miss K. est fort dur car i§a subit enormement de pression d’une part de le compagnon pour que une sexualite (a lui) soit epanouie.

Le temoignage de Miss K. est fort dur car i§a subit enormement de pression d’une part de le compagnon pour que une sexualite (a lui) soit epanouie.

Apres un avortement et votre accouchement, la libido n’est nullement revenue. Potentiels maries de l’an prochain ils en viennent a se demander si c’est Afin de autant une agreable idee. Voici le temoignage.

De mon cote Miss K, j’aimerais vous faire lire Cet article et celui-ci egalement, il vous feront peut-etre ouvrir les yeux sur votre que vous vivez. j’ai pose la question aux hommes autour de moi : avez-vous en gali?re quand vous faites nullement l’amour pendant plusieurs journees . Les reponses ont ete unanimes : « non et si c’est l’eventualite le mec ferait plus d’aller lire un medecin puisqu’il doit avoir votre soucis« . Lisez les posts dont je vous ai mis les liens en vert, vous ne pouvez jamais rester dans cette situation.

« C’est avec toi », m’a-t-il evoque.

Bonjour a toutes !

J’me presenterai ici sous le nom de miss K. Car cette histoire reste en train de detruire mon couple… cela malgre nous. En fait, P. ( j’appellerai mon futur mari comme ca ca est moins complique) et moi sommes ensemble depuis 5 ans. Cela a bien change Afin de nous c’est que j’suis tombe enceinte en 2015, et j’ai donne naissance a mon petit loup en Janvier 2016 ! Magnifique non ? Oui, le petit hic c’est que environ quatre ans avant j’habite egalement tombee enceinte : nous avions pris la decision de me faire avorter car nous n’avions aucune travail, nous etions trop jeunes (23 ans) et plusieurs autres details dont je vous evite la liste ; nous etions plus soudes que jamais la-dessus.

Oui d’accord, mais a ce moment-la ce que nous ne savions nullement c’etait que votre decision allait reellement me traumatiser. Les femmes du services m’ont jugee tel 1 assassin, ne m’ont que dalle explique via la maniere dont ca se passerai et surtout que dalle dans la douleur que i§a provoquerai… je m’en doutais oui evidemment, mais je vous assure que je ne pensais jamais qu’on me jugerai responsable d’la fond d’un f?tus avec autant violence sans connaitre mon histoire. Je suis rentree i  la maison, j’ai mis 1 mois concernant m’en remettre physiquement, et 4 ans apres nos sequelles vis-i -vis sexuel sont toujours identiques : environ libido, plus d’envie (rarement) et passer a l’acte juste pour lui faire joie.

L’accouchement n’a pas aide : il s’est en gali?re passe car le service medical a fera beaucoup d’erreurs et j’ai failli y passer. Je suis restee a l’hopital durant 3 semaines avec transfusion de sang a la place de trois jours. Youpi !

et donc miss K. C’est quoi le soucis la en fait ?

Avec votre avortement (j’habite tombee enceinte sous pilule au passage : je ne l’oublie pas !) et un accouchement, forcement ca se ressent sur la peau ;). P. A ete votre ange gardien durant le premier evenement : durant l’annee qui a suivi il a tout mis en ?uvre pour m’aider a remonter J’ai pente du desir bien en demeurant une aide psychologique reellement a l’ecoute. Cette periode n’a ete facile Afin de aucun de nous car j’avais plus ou moins instaure un rythme regulier entre nous ^^ ( un coup via jour !) apres n’oublions pas que c’etait nos debuts : c’est toujours plus intense si l’on se decouvre non ?

J’ai fait tout votre qu’il m’a propose : nous avons achete un jeu sexuel, j’ai pris des pilules pour monter mon desir, j’ai dit oui meme quand je n’en avais pas l’envie, je l’ai ecoute et j’ai essaye de discuter avec : je n’ai plus trop l’envie d’effectuer d’efforts et je commence vraiment a etre en colere contre lui. Merci d’avance pour l’ensemble de vos commentaires ainsi que vos reponses. Et surtout, y a-t-il d’autres jeunes femmes dans la meme situation ?

Merci a La Mariee en Colere de nous permettre ce genre de temoignage.

Vous souhaitez diffuser votre histoire via le site ? Deposezvotre temoignage mariage ou temoignage maternite ici.

Remarques

Anyalilou a ecrit

Tiphanie a ecrit

Ton histoire me touche tout particulierement…. Un jour ma psy la dit en matiere de sexe il ne faudrait jamais se forcer, j’etais trop jeune pour comprendre votre qu’elle voulait reconnai®tre. Puis j’ai rencontre un homme quelque peu tel le tien, qui souffrait quand je disais non, J’me suis sentie violee quelques fois, j’ai pleure souvent pendant l’acte jusqu’au jour ou j’ai voulu dire stop, votre qu’il a encore plus mal vecu, comme une atteinte a sa virilite, j’ai continue a me forcer mais un coup par semaine nullement plus. Ce que japprendrai apri?s c’est qu’il faisait venir des jeunes prostitues chez nous pour se convaincre qu’il n’avait pas de problemes. Ca a ete la cause de notre rupture. Ca fera maintenant un an, j’ai repris le gout de faire l’amour mais la libido n’est i  chaque fois gui?re au rdv… il fut tres complique de remonter la pente apres ca… Et aujourd’hui bien depuis des moments de doute, des moments ou j’ai peur, ou J’me sens mal. Tout ca pour vous dire que malheureusement tu n’y es pour rien, ainsi, plus tu te forceras meme si dans l’instant tu penses que c’est plus car tu as la paix, plus ca sera dur car d’une certaine maniere tu te trahis et ton corps lui ne l’oublie jamais. Ca est dur mais il faut que ton conjoint prenne conscience de bien ca. Et cela est rassurant c’est la amour l’un Afin de l’autre, tant qu’il y en a on voit i  nouveau de l’espoir. Personnellement je vous recommanderai un sexologue… C’est en redecouvrant votre sexualite que vous retrouverez une complicite ?? bon courage du reste!

Skriv et svar

Din e-mailadresse vil ikke blive publiceret. Krævede felter er markeret med *